Voici de plus amples informations sur la PrEP, sur son fonctionnement et sa mise à disposition en Belgique.

Que signifie la PrEP?


La PrEP signifie Prophylaxie Pré-exposition . C’est un moyen de prévention qui consiste à utiliser des agents anti-rétroviraux afin de réduire la probabilité d’une infection par le VIH chez des personnes séronégatives. PrEP se trouve au sein d’une stratégie de prévention du VIH, comprenant aussi bien des mesures médicales que comportementales (p.ex. l’utilisation de préservatifs).
PrEP peut être utilisé de diverses façons: gel vaginal, anneau, gel rectal ou oral. Seule la pilule ‘Truvada’ est actuellement approuvée par la “Food and Drug Administration” des États-Unis pour une utilisation orale. La pilule consiste en une combinaison de deux inhibiteurs de VIH différents (Emtricitabine et Tenofovir). Cette pilule PrEP est souvent choisie parce que son efficacité a été clairement démontrée dans les études cliniques. En outre, il y a peu d’effets secondaires, et peu de problèmes de résistance (qu’un virus pourrait se développer de sorte que certains inhibiteurs VIH ne seraient plus efficaces). En outre, des concentrations élevées du produit peuvent être obtenues dans les organes génitaux et dans le rectum, et Truvada reste relativement longtemps dans le corps, ce qui rend ce moyen très efficace.

Comment fonctionne la PrEP?


Lorsque le virus VIH pénètre dans le corps, il se sert de certaines cellules du corps pour se multiplier. La PrEP empêche le virus de pénétrer dans les cellules du corps et de s’y reproduire. Cela empêche le VIH de s’implanter dans le corps.

Est-ce que la PrEP fonctionne toujours?


La recherche a montré que la PrEP fonctionne bien chez les hommes et les personnes transsexuelles qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH). Pour que la PrEP puisse bien fonctionner, la fidélité à la thérapie est importante: il faut prendre les pilules indiquées et ne manquer aucune dose. On pense que la PrEP fonctionnerait aussi bien qu’un préservatif.

Est-ce que la PrEP fonctionne aussi contre d’autres maladies sexuellement transmissibles (MST)?


La PrEP est uniquement un moyen de se protéger contre le VIH, et non contre d’autres MST (par exemple la gonorrhée, la syphilis ou l’hepatite C). Par conséquent, il demeure important d’utiliser un préservatif tout en utilisant la PrEP.

Quand on prend la PrEP, peut-on avoir des relations sexuelles sans préservatif, avec tout le monde?


La PrEP offre une protection contre l’infection à VIH pour les personnes séronégatives. Le produit est destiné à protéger les personnes qui ont des rapports sexuels réguliers sans préservatif ou des rapports sexuels avec de multiples partenaires qui sont VIH positif ou dont le statut est inconnu. Cependant, la PrEP ne vise pas à encourager les gens à avoir de plus fréquents rapports sexuels, ou d’utiliser moins de préservatifs, ou d’avoir des rapports sexuels avec plus de partenaires. Parce que la PrEP ne protège pas contre les autres MST il faut continuer à utiliser des préservatifs.

Peut-on encore contracter le VIH si on prend la PrEP?


Le degré de protection de la PrEP contre le VIH dépend fort du comportement de l’utilisateur. La recherche a montré que dans la mesure où les pilules sont prises correctement, le risque d’infection par le VIH diminue. Comme tout moyen de prévention, la PrEP ne peut pas fournir de protection à 100%, et il est donc recommandé d’utiliser également des préservatifs.

Comment prendre la pilule PrEP?


D’habitude, il y a deux régimes pour prendre ces pilules: quotidien et périodique. Pour la PrEP quotidien, il faut prendre une pilule chaque jour. Pour la PrEP périodique, il faut prendre une double dose de PrEP (deux comprimés) entre 2-24h avant les rapports sexuels; après les rapports sexuels il faut prendre deux doses séparées sur deux jours consécutifs.

Pour qui?


La PrEP est destiné uniquement aux personnes séronégatives qui ont un risque élevé d’infection par le VIH. La PrEP peut être utilisée par des utilisateurs de drogues injectables, par des personnes (hétérosexuelles ou homosexuelles) ayant de nombreux partenaires sexuels ou ayant des contacts sexuels fréquents sans préservatif. Il est cependant important de noter que la PrEP n’est pas un remplacement du préservatif.

Effets secondaires?


Comme pour les autres produits antirétroviraux, la PrEP (Truvada) peut causer des effets secondaires à court terme, tels que des nausées, la fatigue, des maux de tête et des symptômes gastro-intestinaux. Ces effets secondaires se produisent habituellement chez une personne sur dix dans la première semaine d’utilisation. En outre, les individus atteints d’insuffisance rénale ou d’ostéoporose doivent être prudents lorsqu’ils utilisent la PrEP.

Disponible en Belgique?


Aux Etats-Unis, ce médicament a déjà été reconnu à titre préventif par le gouvernement et il est remboursé par certains assureurs de santé privés. En Europe et en Belgique, la PrEP n’est pas (encore) reconnue comme un outil de prévention et peut donc être obtenue uniquement dans le contexte de projets de recherche. Il y a une exception, notamment la France, où depuis 2016 PrEP est disponible en préventif et complètement remoursée.